Category

Pays de maux

Un Député à la rencontre des gilets jaunes à Coutevroult (77)

By | France, Gilets jaunes Pays de Meaux, Pays de maux
Jean-Michel Fauvergue, député LREM de la 8eme circonscription de Seine-et-marne, s’est rendu mercredi soir au péage de Coutevroult pour discuter avec les gilets jaunes.
Tapage était là.

Il faut d’abord saluer la démarche qui, pour un élu,  représente un exercice assez périlleux.   En premier lieu parce que les conditions pratiques d’un tel exercice sont peu confortables et que le bruit général renforcé par les coups de klaxon des véhicules sympathisants ne favorise pas l’argumentation politique. Mais aussi parce que ce genre de confrontation se résume rapidement à un long catalogue de doléances individuelles auxquelles un député ne peut apporter évidemment aucune réponse à court terme. (lire la suite) Read More

Témoignage de Gilets Jaunes à Coutevroult/1 (77)

By | France, Pays de maux

Tapage est allé à la rencontre de la centaine de manifestants en gilet jaune qui occupent le péage de Coutevroult sur la A4. Manifestement “bon enfant”,  ce rassemblement n’est pas filtrant ; il est même fluidifiant puisque les barrières sont ouvertes pour le plus grand plaisir des automobilistes qui, dans une importante majorité, encouragent le mouvement à forts coups de klaxon ! Soutenus donc par une forte proportion des automobilistes qui y passent, les Gilets Jaunes bénéficient également d’un accompagnement bienveillant de la gendarmerie qui s’assure qu’aucun “élément perturbateur” ne fasse déraper l’ensemble et aussi qu’aucun barbecue ne s’installe, le potentiel explosif de la mergez surchauffée étant bien connu…
Pour mieux comprendre la colère populaire, Tapage publiera régulièrement des reportages sur cette manifestation spontanée “des gens” qui met les élites bien pensantes au pied du mur… de la réalité.

Pays de Meaux : des couacs dans les subventions accordées aux écoles de musique

By | Pays de maux, Tapage 46

C’est arrivé pendant la séance du conseil communautaire du vendredi 6 avril 2018. Certains élus de la communauté d’agglomération ont eu le culot de s’offusquer de la disparité des subventions accordées aux différentes écoles de musique des communes du Pays de Meaux. Jugez plutôt : 200€ par adhérent pour la commune de Chauconin-Neufmontiers, 400€ pour Mareuil-lès-Meaux et jusqu’à 700€ pour la commune de Villenoy ! Bigre, qu’est-ce qui peut justifier une telle modulation dans la gamme ?
Droit dans ses bottes l’édile en chef de la CAPM s’est justifié : « nous nous sommes basés sur ce que les collectivités donnaient aux écoles de musique avant le transfert de compétences ».
En clair, que les écoles de musique soient désormais sous le giron de l’interco ne permet même pas la mutualisation de leurs ressources ! On voit mal, Jean-François, l’intérêt d’intégrer les écoles de musique dans les compétences de l’intercommunalité si elles continuent de percevoir les mêmes subventions que lorsqu’elles étaient sous la responsabilité des communes ? L’objectif des intercos est-il de maintenir les disparités de ressources entre les communes membres ou de tendre vers la mutualisation ?
Pourtant, toute la taxe professionnelle de la zone d’activité des Saisons de Meaux, (située sur la commune de Chauconin-Neufmontiers) alimente désormais le budget intercommunal…
Dans les villages du Pays de Meaux, on a du mal à comprendre le principe d’une interco…

Une “enquête” est en cours… Nous vous tiendrons au courant de l’évolution de ce sujet révélateur de la notion d’équité à l’intérieur des structures intercommunales.

Du glycol dans La Marne : “Laisse faire Charles… “

By | Pays de maux, Tapage 45
Depuis près de 9 ans, Aéroports De Paris (ADP) pollue les cours d’eau en aval de l’aéroport en dégivrant les avions avec du glycol… avec l’aval des services de l’Etat qui chaque année lui renouvelle son autorisation de polluer…

Pour permettre  à l’aéroport Roissy Charles de Gaule de faire décoler ses avions même par grand froid, Aéroport de Paris (ADP) s’est équipé depuis 2012 de plateformes de dégivrage et arrose les avions d’un mélange d’eau et de glycol. Cette substance, dont la composition fait l’objet d’un secret industriel interdisant ainsi d’en évaluer la dangerosité, ruissellle ensuite le long des pistes puis est collectée directement par le réseau des eaux pluviales, c’est à dire qu’elle est déversée depuis 9 ans directement dans les cours d’eau !
(La suite de l’article est réservé aux abonnés)

Santé publique en Île-de-France : le Nord et l’Est impactés

By | Pays de maux, Tapage 43

Carte extraite (p80) du Rapport « Question de Santé » publié par  l’Observatoire Régional de Santé d’Ile de France (ORS) en avril 2017.

Nous vous conseillons de parcourir ce document et ses très nombreuses cartes fort instructives. Elles confirment que la santé des populations des territoires du Nord-Ouest de l’Ile-de-France est fortement impactée par les diverses formes de pollution urbaine et les activités industrielles de la capitale et de sa banlieue. Pour complèter la lecture de ces cartes, il faut garder en mémoire que les vents dominants, en Ile-de-France, vont d’Ouest en Est…

Terzéo : L’Etat joue la montre

By | Pays de maux, Tapage 41 | No Comments

Les citoyens sont remontés, les élus les suivent, comment l’Etat pourrait-il passer en force ? En gagnant du temps…

Le projet Terzéo n’est pas le projet le plus impactant pour l’environnement en Seine-et-Marne… après tout, 1 millions de tonnes de gravâts en 40 ans, c’est moins que la quantitié de d’ordures ménagères déversée dans le site de la REP Véolia à Claye Souilly… en un an ! Mais néamoins, il a su mobiliser les habitants et ça c’est une vraie victoire contre l’inertie qui caractérisait notre territoire et qui autorisait toutes les lâchetés de la part des cols blancs parisiens à l’égard de l’Est !

Read More