Category

Pays de maux

Terzéo : L’Etat joue la montre

By | Pays de maux, Tapage 41 | No Comments

Les citoyens sont remontés, les élus les suivent, comment l’Etat pourrait-il passer en force ? En gagnant du temps…

Le projet Terzéo n’est pas le projet le plus impactant pour l’environnement en Seine-et-Marne… après tout, 1 millions de tonnes de gravâts en 40 ans, c’est moins que la quantitié de d’ordures ménagères déversée dans le site de la REP Véolia à Claye Souilly… en un an ! Mais néamoins, il a su mobiliser les habitants et ça c’est une vraie victoire contre l’inertie qui caractérisait notre territoire et qui autorisait toutes les lâchetés de la part des cols blancs parisiens à l’égard de l’Est !

Read More

Place Henri IV/Meaux : la grogne monte…

By | Pays de maux, Tapage 40 | No Comments

Sept ans, un plan Marshal et 4 millions d’euros (9, selon le Collectif Place Henri IV) plus tard… toujours aucun avenir précis pour le centre urbain meldois.

Ça commence à coûter cher l’indécision et à lasser les habitants, surtout ceux qui s’attachent bêtement aux vieilles pierres… Car effectivement, la première pierre angulaire du sujet est la prison, qui date du Second Empire (1854-1857) et présente d’évidentes qualités architecturales et donc patrimoniales. Sa réhabilitation en espace dédié à la culture a été évoquée,  mais le musée de la Grande Guerre ayant vidé les caisses, la CAPM a dù y renoncer… La ville cherche désormais à la refourguer à un investisseur privé. Mais le temps n’arrangeant pas les vieilles bâtisses inoccupées, encore quelques années de tergiversations et la démolition sera inévitable.

En savoir plus :

> ancienne prison de Meaux avant reconversion (site de la région l’Ile-de-France)
> collectif place Henri IV

Illustration : merci au Collectif Place Henri IV

Le film “La sociale” au Ciné-club de Quincy-Voisins le 17 mars

By | Pays de maux | No Comments
Il y a 70 ans a été inventé un moyen de permettre à tous les citoyens d’avoir un égal accès aux soins. Venez redécouvrir comment est né un modèle social qui constitue une avancée majeure dans l’histoire contemporaine.

Tapage, en partenariat avec le ciné-club de Quincy-Voisins, vous propose une soirée autour du dernier film de Gilles Perret : « La Sociale ». Après la projection du film, les spectateurs pourront échanger avec des membres de l’équipe du journal qui ont élaboré un dossier spécial sur la Sécurité Sociale dans le numéro 40 de « Tapage » (mars 2017). Il est conseillé de réserver (avant le 15 mars) à l’adresse : contact@tapageameaux.fr – Entrée : 6€ (pour les non-adhérents au Ciné-club).

Vendredi 17 mars 20H30 – Salle Jean Ferrat à Quincy-Voisins. (Avenue Foch, derrière la station-service).

Tapage radio

By | Pays de maux | No Comments

Le journal Tapage a été invité par Radio Lézart, à venir discuter de la crise “perpétuelle” actuelle.
Une présentation complète du système économique mondialisé qui n’oublie pas d’insister sur les dégâts de la spéculation financière et de la dérégulation.

[soundcloud url=”https://api.soundcloud.com/tracks/246199798″ params=”auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false&visual=true” width=”100%” height=”200″ iframe=”true” /]

Débat sur Radio Lezart : la crise perpétuelle ?

By | Pays de maux | No Comments

Logo_RadioLezartPirateHD-290x290Vendredi 5 février, à 20H30, le journal Tapage est invité par la MJC de Noisiel et l’association Turbulences à l’occasion d’un débat, sur Radio Lezart qui aura comme objectif d’éclairer la crise économique actuelle sous un angle différent de celui des médias dominants. La crise actuelle est-elle un phénomène naturel ou une construction politique ? D’où vient-elle ? Qui frappe-t-elle ? A qui bénéficie-t-elle ? Quels outils sont nécessaires pour en sortir ?

> Ecoutez l’émission

Café-citoyen à Meaux, le 9 février : laïcité & religions

By | Pays de maux | No Comments

coupleZFaisant vivre la tradition française du débat public, la Brûlerie redeviendra un  Café-citoyen, mardi 9 février  à 20h. Animé par le journal Tapage, il portera sur le théme : « Laïcité et religions ».
Les tragiques événements de Charlie et du Bataclan reposent la question de la coexistence du phénomène religieux et de la République. La loi de 1905 est-elle suffisante pour régler cette question ?  Quelle définition donner à la laïcité ? Comment éviter la fracturation du corps social en communautés qui s’affrontent ?

Venez faire vivre la démocratie ! Elle s’use quand on ne s’en sert pas !

“La Brûlerie” 4, Petite rue Saint-Christophe, Meaux.

Libre parole à la Brûlerie

By | Pays de maux | No Comments
coupleZLe premier café-débat citoyen organisé et animé par le journal Tapage s’est tenu mardi 17 novembre à la Brulerie.(Meaux). Il a réuni une vingtaine de personnes autour du thème de la citoyenneté. 

L’équipe de Tapage tient à remercier Fred pour son accueil ainsi que l’ensemble des participants.
Les  échanges ont fait apparaitre une forme de désarroi idéologique et politique dans la période actuelle. Le mode de fonctionnement liberal et capitalistique trouve incontestablement ses limites et crée par ses contradictions un fort malaise social sur fond de chomage de masse, de précarité salariale, de services publics dégradés. De nombreux témoignages sont venus relayer ce constat notamment dans les secteurs emblématiques de la santé, de la securité sociale et de la petite enfance. 

Mais les réponses ne sont pas simples et l’offre que présentent les partis politiques traditionnels n’inspire plus la moindre confiance ni le moindre enthousiasme. Une idée est revenue à de multiple reprises : il faut repenser les alternatives et commencer de nouveaux modes de résistance qui passent certainement par le tissu associatif, l’éducation populaire et l’engagement citoyen. Tapage essaie de contribuer modestement à cette nouvelle dynamique. Les participants ont été unanimes à saluer cette initiative et ont souhaité qu’elle se renouvelle régulièrement.
N’hésitez pas à nous contacter pour livrer vos impressions, faire des suggestions ou mieux, écrire un article sur un sujet qui vous tient à coeur.

Amicales salutations 

L’équipe de Tapage 

Le film “Kamikazes de Vaujours, les apprentis sorciers du nucléaire” sur France 3 le 14 novembre

By | Pays de maux | No Comments
Film réalisé et écrit par Marc Planeilles pour dénoncer l’autorisation d’exploitation délivrée à Placoplâtre concernant un site contaminé par des décennies d’essais militaires atomiques, témoignant ainsi de la primauté de logique économique sur la santé des citoyens et de l’absence d’application du principe de précaution.

Première diffusion le samedi 14 novembre à 15h20 sur France 3 Paris Ile-de-France.

> Visionner la bande annonce du film.

Ouvert en 1955 à l’initiative du général de Gaulle, le Centre d’Etudes Atomiques de Vaujours a contribué activement à la création de la bombe atomique française. En 1997, Jacques Chirac ferme ce site situé à seulement 15 kilomètres de Paris. Aujourd’hui à l’abandon, le lieu se trouve confronté à de nombreuses pollutions chimiques et radioactives. Malgré ces inquiétudes environnementales, la société Placoplatre envisage d’ouvrir une carrière à ciel ouvert pour exploiter le gypse, risquant de remettre en suspension des particules nocives.
Comment, à l’époque, l’Etat et les responsables scientifiques du site, appelés « Kamikazes de Vaujours », ont-ils pu envisager d’expérimenter les effets de la bombe atomique aussi près de Paris ?
Et comment, encore aujourd’hui, peut-on envisager l’exploitation de ce site à haut risque sanitaire.

Voir un  reportage complet produit par Actu-environnement, réalisé par Marie Jo Sader. Read More

Liquidation de l’imprimerie de Claye-Souilly : surtout, Fecomme si de rien n’était !

By | Pays de maux | No Comments

TAP30_FecommeL’univers impitoyable de la communication serait-il, une fois encore, au coeur de conflit d’intérêts et de bigmagouilles politico-financières ? La liquidation toute récente de l’imprimerie Fecomme, «sauvée» il y a trois ans par un montage financier qui implique la ville de Claye à hauteur de 50%, soulève plus d’un problème…

L’histoire de l’Imprimerie Fecomme de Claye-Souilly remonte aux années 70 à Villeparisis mais devient fructueuse à partir de 1982 puisqu’une rotative huit pages vient apporter un souffle nouveau à la petite entreprise familiale. Read More