Pays de mauxTapage 46

Pays de Meaux : des couacs dans les subventions accordées aux écoles de musique

C’est arrivé pendant la séance du conseil communautaire du vendredi 6 avril 2018. Certains élus de la communauté d’agglomération ont eu le culot de s’offusquer de la disparité des subventions accordées aux différentes écoles de musique des communes du Pays de Meaux. Jugez plutôt : 200€ par adhérent pour la commune de Chauconin-Neufmontiers, 400€ pour Mareuil-lès-Meaux et jusqu’à 700€ pour la commune de Villenoy ! Bigre, qu’est-ce qui peut justifier une telle modulation dans la gamme ?
Droit dans ses bottes l’édile en chef de la CAPM s’est justifié : « nous nous sommes basés sur ce que les collectivités donnaient aux écoles de musique avant le transfert de compétences ».
En clair, que les écoles de musique soient désormais sous le giron de l’interco ne permet même pas la mutualisation de leurs ressources ! On voit mal, Jean-François, l’intérêt d’intégrer les écoles de musique dans les compétences de l’intercommunalité si elles continuent de percevoir les mêmes subventions que lorsqu’elles étaient sous la responsabilité des communes ? L’objectif des intercos est-il de maintenir les disparités de ressources entre les communes membres ou de tendre vers la mutualisation ?
Pourtant, toute la taxe professionnelle de la zone d’activité des Saisons de Meaux, (située sur la commune de Chauconin-Neufmontiers) alimente désormais le budget intercommunal…
Dans les villages du Pays de Meaux, on a du mal à comprendre le principe d’une interco…

Une “enquête” est en cours… Nous vous tiendrons au courant de l’évolution de ce sujet révélateur de la notion d’équité à l’intérieur des structures intercommunales.