Le vaillant petit canard né sur les rives de la Marne

Les Gilets Jaunes du Pays de Meaux organisent jeudi 18 avril une réunion/débat : les services publics et l’Union Européenne !

By | Gilets jaunes Pays de Meaux

Les Gilets Jaunes du Pays de Meaux organisent Jeudi 18 avril à Chauconin-Neufmontiers à 20h45, Salle de la convivialité (en face de la mairie), une Réunion d’Education Populaire sur le thème des services publics en liaison avec l’UE (Transports – Education nationale – Santé, Sécurité-Sociale, etc.)
Venez nombreux ! La citoyenneté ne se délègue pas, elle se construit collectivement …

Le numéro 50 de Tapage est là !

By | Tapage 50

Comment les médias peuvent-ils rendre compte de la réalité de façon rationnelle et impartiale ? Cette question, rendue centrale par l’alphabétisation et la scolarisation des masses, occupe toute notre Histoire contemporaine (P4 et 5). Elle doit évoquer les risques de la propagande et de la manipulation des foules décrits par la psychologie sociale (P6 et7) et aussi la nécessité d’une diversité des organes de presse (P8 et 10)). Car le bon fonctionnement de ce « quatrième pouvoir » est un impératif de la République (p13). A défaut on constate des parti-pris sans nuances (P12), des monopoles narcissiques de la parole (P2) et des tensions systématiques entre les journalistes et la population (P9,14 et 15). N’oublions pas enfin, pour comprendre le monde d’aujourd’hui, le rôle essentiel du cinéma (P17), du documentaire (P20) et de la BD (P18)

Vous voulez le lire maintenant ?

Abonnez- vous en ligne (10€ par an) pour télécharger le pdf de ce numéro d’hiver et accédez à l’intégralité de la collection des 50 numéros de Tapage.
Vous êtes abonné ? rendez-vous ici
Bonne lecture et à bientôt !

Point de ronds pour le peuple

By | France, Gilets jaunes Pays de Meaux, Tapage 49
Les lieux où se déploient les luttes populaires sont toujours riches d’enseignements. Leur choix obéit à des stratégies politiques et symboliques. Aux Jacqueries les châteaux, aux révolutionnaires la Bastille, aux communards l’est de la capitale, aux étudiants de mai la rive gauche de la Seine. Le mouvement social des gilets jaunes a investi deux espaces inédits : les ronds-points et les Champs-Élysées.

Les ronds-points sont caractéristiques du monde périurbain. Absents des campagnes, ils se succèdent en grand nombre à l’approche des villes. Lieu du mouvement continu, le rond-point traduit l’impossibilité et le déni de toute sociabilité humaine, sauf à se tenir comme des naufragés sur le terre-plein central. Les mots pour décrire sa fonction (fluidité, flux, débit, écoulement) sont les mots de l’hydraulique… et ceux du capital. C’est justement en son centre, sorte d’île déserte, que des femmes et des hommes ont élevé des cabanes, allumé des feux et dressé des barrages filtrants, autre rappel hydraulique. Histoire de ralentir le flux incessant et de prendre le temps d’échanger, de discuter avec des populations qui rament, galèrent et payent de plus en plus cher pour se déplacer entre maison, usine, bureau, magasin, centre de soins, etc. (…)

Read More

Marche citoyenne à Meaux le 23 mars : un grand succès !

By | Gilets jaunes Pays de Meaux

Grande réussite, cette Marche non silencieuse. Top l’ambiance…Top la sono… Top les musiciens…Top les diverses chorales… Ce défilé animé a montré notre détermination.
Plein les yeux, plein les oreilles, plein d’émotions. Le mouvement a fait battre beaucoup de cœurs ; Vous pouvez en être sûrs, les amis ! Les nombreuses pancartes et bannières, les chansons-slogans ont confirmé nos revendications.
On peut se réjouir d’avoir vu défiler autant de monde dans la ville pour soutenir la juste cause des GJ.  Environ 300 personnes.
MERCI à tous d’être venus si nombreux, MERCI aux meldois(es) qui ont rejoins nos rangs comprenant la situation d’urgence pour notre pays.
Les prises de parole sur les problèmes régionaux ont également été compris (Terzéo, GPE, éducation nationale, RIC, médias-complices…). Nous participons là au futur changement de société !
On n’oublie pas les organisateurs Irréductibles-gj, qui ont fait un énorme boulot pour mettre en place cette MARCHE d’anthologie…
MERCI à cette équipe !
ON NE LACHE RIEN, A très bientôt donc !!
Fraternellement,
Béatrice

(Cliquez sur le titre de l’article  pour voir les photos)

Read More

Tous à Paris le 16 mars !

By | Gilets jaunes Pays de Meaux

Le mouvement des Gilets Jaunes  a commencé dès la mi-novembre. Il a mis sur la table la justice fiscale, le souci démocratique et le pouvoir d’achat . Quatre mois plus tard, force est de constater que rien de ce qu’ils ont proposé n’a été entendu !
Pour seule réponse : la violence des forces de l’ordre et le mépris des élites.
Aussi, en totale sympathie avec les Gilets Jaunes, et pour faire advenir les exigences de liberté, d’égalité et de fraternité que porte notre République Sociale mettons une pression supplémentaire sur ce gouvernement qui n’hésite pas à utiliser des méthodes policières contre des citoyens pacifiques. 

Tous à Paris le 16 mars !

Compte rendu des actions des GJ Pays de Meaux du 10 février 

By | Gilets jaunes Pays de Meaux

1- Salut, petit débriefing de l’action parking gratuit à Jossigny.

Nous étions environ 25 personnes, nous avons obturé les caméras qui prennent les plaques lorsque les gens prennent leur ticket puis invité les visiteurs à prendre place sur le parking.

La grande majorité des visiteurs était super contents, quelques uns ont fait la tête ou ont détourné le regard mais aucun n’a su nous reprocher l’action. (lire la suite en cliquant sur le titre de l’article) Read More

APPEL DE LA PREMIÈRE ASSEMBLÉE DES ASSEMBLÉES DES GILETS JAUNES

By | Gilets jaunes Pays de Meaux

Texte adopté par le Groupe des gilets jaunes du pays de Meaux, Dimanche 27 Janvier 2019

Nous, Gilets Jaunes des ronds-points, des parkings, des places, des assemblées, des manifs, nous sommes réunis ces 26 et 27 janvier 2019 en assemblée des assemblées, réunissant une centaine de délégations, répondant à l’appel des Gilets Jaunes de Commercy.
Depuis le 17 novembre, du plus petit village, du monde rural à la plus grande ville, nous nous sommes soulevés contre cette société profondément violente, injuste et insupportable. Nous ne nous laisserons plus faire ! Nous nous révoltons contre la vie chère, la précarité et la misère. Nous voulons, pour nos proches, nos familles et nos enfants, vivre dans la dignité. 26 milliardaires possèdent autant que la moitié de l’humanité, c’est inacceptable. Partageons la richesse et pas la misère ! Finissons-en avec les inégalités sociales ! Nous exigeons l’augmentation immédiate des salaires, des minimas sociaux, des allocations et des pensions, le droit inconditionnel au logement et à la santé, à l’éducation, des services publics gratuits et pour tous. (cliquez sur le titre pour lire la suite). Read More

Flaubert qui écrirait dans Hara-Kiri

By | Tapage 49
Imaginez Gustave Flaubert, l’auteur de Madame Bovary, qui écrirait un feuilleton dans Hara-Kiri et vous avez Michel Chevron.

Dans son dernier roman « Mother feeling » paru chez Serge Safran (illustration ci-dessus), Michel Chevron aborde le mal et la sauvagerie à travers la commercialisation du corps sans aucune limite. Une partie très sombre du roman se déroule à Noisiel, dans l’ancienne chocolaterie Menier que les lecteurs de Seine-et-Marne ne pourront plus fréquenter sans une légère angoisse.
Avec des phrases très travaillées, un style à la fois efficace et poétique qui tient le lecteur en haleine, les textes de Michel Chevron ne sont pas seulement des polars bien menés : l’inspiration, directement connectée aux informations du monde, horreur comprise, renvoie au lecteur un avenir « possible » effrayant et révoltant. L’humour, la provocation et les personnages complexes, très réalistes et loin du manichéisme induisent chez le lecteur une réflexion politique au sens noble, sur le pouvoir et la violence.
Pendant son enfance, Michel Chevron a lu tout ce qu’il trouvait à lire notamment les « série noire ». C’est un humaniste, amoureux de la nature et de la beauté. Il redoute le mal et la violence qu’il met en scène dans ses romans ; le prochain traitera de Daesh, mais le suivant, assure-t-il parlera d’amour…
À lire sans modération !
« Mother Feeling » édition Serge Safran, 2018
« Fille de sang » édition Librio, 1999
« Le Poulpe, j’irai faire Kafka sur vos tombes » édition Baleine, 1996
« La femme en noir » le furet enquête, roman jeunesse, 2000
Vous pourrez approcher le charme, la fraternité et la drôlerie de Michel Chevron en visionnant ces vidéos :

Tapage 49 est arrivé !

By | Tapage 49

Le mouvement des gilets jaunes est à la fois conforme au modèle classique des mouvements sociaux et singulier dans ses modalités. Il obéit en effet aux lois du genre par son caractère spontané et incontrôlable, par son haut degré de radicalité en réponse à la violence sociale (p 7 à 10) et par  sa puissance, celle du peuple. Mais il a aussi sa singularité : les lieux investis comme les ronds-points en province ou les Champs-Elysées à Paris (p 6), et son mode de communication privilégié que sont les réseaux sociaux. Il faut d’ores et déjà lui accorder un mérite : il s’est emparé à sa façon d’une question centrale, celle de la démocratie (p 11) et a libéré une parole qui s’exprime dans des témoignages forts de GJ du pays de Meaux (p 2 à 5). Espérons qu’ils seront entendus par nos gouvernants et que s’arrête cette lente agonie de nos services publics et les drames qu’elle engendre aussi bien à Marseille (p14 et 15) que dans la capitale (p 16).

Vous voulez le lire tout de suite ?

Abonnez- vous en ligne (10€ par an) pour télécharger le pdf de ce numéro d’hiver et accédez à l’intégralité de la collection des 49 numéros de Tapage.
Bonne lecture et à bientôt !

Un Député à la rencontre des gilets jaunes à Coutevroult (77)

By | France, Gilets jaunes Pays de Meaux, Pays de maux
Jean-Michel Fauvergue, député LREM de la 8eme circonscription de Seine-et-marne, s’est rendu mercredi soir au péage de Coutevroult pour discuter avec les gilets jaunes.
Tapage était là.

Il faut d’abord saluer la démarche qui, pour un élu,  représente un exercice assez périlleux.   En premier lieu parce que les conditions pratiques d’un tel exercice sont peu confortables et que le bruit général renforcé par les coups de klaxon des véhicules sympathisants ne favorise pas l’argumentation politique. Mais aussi parce que ce genre de confrontation se résume rapidement à un long catalogue de doléances individuelles auxquelles un député ne peut apporter évidemment aucune réponse à court terme. (lire la suite) Read More

Suivez-nous…