Category

Tapage 45

Que peuvent faire les communes contre les inégalités ?

By | France, Tapage 45
Les communes ont des moyens bien modestes en comparaison de ceux de l’Etat ou de la protection sociale. Néanmoins, la proximité et la relation quotidienne des services municipaux avec les habitants sont des atouts essentiels pour les communes qui disposent de plusieurs leviers d’action contre les inégalités et pour la solidarité.
La fiscalité locale

Les communes ont de moins en moins de maitrise sur leurs propres ressources. Après la taxe professionnelle, elles sont en train de perdre la taxe d’habitation qui est une de leurs ressources essentielles. La fiscalité locale est souvent considérée comme obsolète et inégalitaire. Obsolète d’abord, car les impôts sont proportionnels aux valeurs locatives des logements dont les bases n’ont pas été revues depuis les années 1970. Ainsi, les évolutions entre les quartiers et entre les communes qui ont pu soit péricliter soit se développer fortement ne sont pas prises en compte. Par exemple, les logements sociaux, qui à une époque pouvaient être synonymes de confort, sont surtaxés par rapport aux habitations des centres-villes réhabilités. Mais plutôt que de réformer en profondeur ce système, le gouvernement a décidé de supprimer la taxe d’habitation pour 80 % des foyers puis sans doute pour 100 % à terme. La compensation promise « à l’euro près » laisse à juste titre très sceptiques les élus locaux. En tout état de cause, il s’agit de priver les communes d’une part de leur autonomie financière. Inégalitaire aussi, car les taux sont uniques par commune et non pas fonction du revenu des ménages.

Les communes peuvent tout de même moduler les taux d’imposition pour se donner les moyens de mettre en œuvre des politiques qui réduiront les inégalités mais aussi accorder des exonérations aux ménages modestes qui ne sont pas déjà exonérés (personnes âgées, handicapés, invalides, veufs).

Read More

Du glycol dans La Marne : “Laisse faire Charles… “

By | Pays de maux, Tapage 45
Depuis près de 9 ans, Aéroports De Paris (ADP) pollue les cours d’eau en aval de l’aéroport en dégivrant les avions avec du glycol… avec l’aval des services de l’Etat qui chaque année lui renouvelle son autorisation de polluer…

Pour permettre  à l’aéroport Roissy Charles de Gaule de faire décoler ses avions même par grand froid, Aéroport de Paris (ADP) s’est équipé depuis 2012 de plateformes de dégivrage et arrose les avions d’un mélange d’eau et de glycol. Cette substance, dont la composition fait l’objet d’un secret industriel interdisant ainsi d’en évaluer la dangerosité, ruissellle ensuite le long des pistes puis est collectée directement par le réseau des eaux pluviales, c’est à dire qu’elle est déversée depuis 9 ans directement dans les cours d’eau !
(La suite de l’article est réservé aux abonnés)

Le rapport consternant d’Oxfam sur la répartition des richesses dans le monde

By | Tapage 45
« Environ les deux tiers de la fortune des milliardaires est le produit d’héritages, de monopoles et de situations de connivence ». (1)

« La concentration des richesses s’explique en grande partie par la manière dont notre système économique est structuré de sorte à privilégier le rendement pour les actionnaires aux dépens de tout le reste :
1. La dérégulation afin de réduire les droits de la main-d’œuvre. Que ce soit dans les pays riches ou les pays pauvres, le droit du travail recule, souvent sous la pression du FMI et de la Banque mondiale.
2. La sous-traitance de la production par les pays riches, tire les salaires et les prix des producteurs vers le bas…

Read More

Le Tapage 45 débarque !

By | Tapage 45

L’égalité est un principe philosophique qui se rattache à une certaine idée de la justice (P 11 et 12). C’est aussi un projet politique gravé sur les mairies de communes qui ont cependant de moins en moins de moyens pour le mener à bien (P6 et 7). Car les règles du système néolibéral qui sévit depuis un demi-siècle ont produit un monde profondément inégalitaire (P8 et 9). Ces inégalités sont dénoncées par de nombreuses associations telles l’Observatoire des Inégalités ou Oxfam (P 13). Mais elles continuent à structurer nos territoires (P 14 et 15), nos comportements (P 5) et ressurgissent avec force dans des continents où elles avaient régressé (P 10). C’est donc un « système » qu’il faut repenser, sans soumission à quelque doctrine révélée que ce soit (P16 et 17) et en réhabilitant une langue riche et vivante (P 18).

Pour déguster l’intégralité de ce savoureux numéro dès maintenant, il vous suffit de vous abonner en ligne (10€ par an) puis de télécharger le pdf.
Alors bonne lecture !