Le vaillant petit canard né sur les rives de la Marne

“Insecticide mon amour” : le film

By | France, Non classifié(e)
Un documentaire édifiant, sans concession sur les dangers de l’utilisation de pesticides.

• Etayés par l’avis de nombreux spécialistes tels que les microbiologistes des sols Claude et Lydia Bourguignon, le chercheur au CNRS Jean-Marc Bonmatin, ou l’ancien chercheur de l’INRA Antoine Caudwell.

• Une enquête de plus de deux ans par le réalisateur de La Clef des Terroirs. • Sortie DVD le 7 octobre 2015, sortie cinéma le 4 novembre 2015.

Le film “insecticide mon amour”, sera projeté Mardi prochain, 10 novembre de 17H à 20h au Palais du Luxembourg (Salle Monnerville) 15ter, Rue de Vaugirard – 75006 Paris.
Inscription obligatoire :
https://www.amiando.com/ZMAZJIM.html

Soirée animée par Jacques Caplat, auteur du livre “Changeons d’agriculture” et administrateur d’Agir pour l’Environnement. Cette projection du film sera l’occasion de rencontrer EMMANUEL GIBOULOT et THIBAULT LIGER BELAIR, deux vignerons bios ayant refusé de traiter aux insecticides alors qu’un arrêté préfectoral les en obligeait.
Thibault Liger Belair, sera jugé pour cette “infraction” le mardi 17 novembre 2015 à 13h30 au Tribunal de Villefranche-sur-Saône.

Voir la bande annonce du film : https://www.youtube.com/watch?v=qNfH84y3YEg

Tapage 33 est dans les boites !

By | Non classifié(e)
tapage_33-1Le n° 33 de Tapage vous propose une fois encore 20 pages d’infos qui sortent des chemins tout tracés…

Dans le n°33 : L’accueil de populations émigrées fait partie intégrante de l’Histoire de la France (P 4 et 5). Resitué dans un contexte géopolitique (P 6 et 7), il apparaît comme un élément souhaitable du comportement humain. Encore faut-il que nous dépassions nos peurs (P12 et 13), que les structures éducatives soient à la hauteur des enjeux (P10 et 11) et que les raisons de ces migrations ne soient pas une fuite contrainte par les dégâts environnementaux de l’action humaine (P 8 et 9). A ce propos gardons à l’esprit que l’écologie commence dans nos communes (P 2) et par le respect  des droits fondamentaux des animaux (P16 et 17).

Les articles du n° 33 seront intégrés progressivement au blog au cours des semaines à venir. Alors,si vous voulez savourer l’actualité bien fraiche et soutenir l’info produite localement, abonnez-vous !

Un théatre alternatif ouvre à Chelles !

By | Culture
Coup de théatre !

Face au 45 de la rue Bobby Sands, Anna Illamola et Philippe Douat ont transformé leur salle de cours de théatre… en véritable théatre !
Leur association, membre d’une AMACCA, (Association pour le Maintien des Alternatives en matière de Culture et deCréation Artistique), a été soutenue par le Conseil Départemental et Régional (mais ils n’ont reçu aucun soutien de la part de la municipalité, ni de l’intercommunalité…)
Leur démarche est de proposer aux citoyens de s’emparer des politiques culturelles :
“Les réseaux de proximité, sont les fondations sur lesquelles se bâtit ce modèle économique, porteur de mutualisation, d’échange entre les individus et les communautés aux différentes échelles territoriales. Ce principe, tend à restaurer un lien entre spectateurs et artistes, en permettant une autre forme d’expérimentation culturelle, économique, sociale et solidaire.”
Leurs deux compagnies Le Théâtre du Songe d’Or et l’Espace danse, au travers desquelles ils dispensent des cours, regroupent actuellement plus de 400 adhérents.

Visiter le site du Théatre Alternatif de Chelles

Voir la programmation du premier semestre 2015/16

Premier spectacle :
Les mademoiselles : WE ARE NOT DEAD, créé par Hélène Marty et Nanou Harry, Samedi 7 novembre à 20h30.

Premier spectacle jeune public :
La grande Papille – à partir de 6 ans – Dimanche 15 novembre à 15h

49 AMAP en Seine-et-Marne : trouvez la votre !

By | Non classifié(e)
Les AMAP ont le vent en poupe avec 49 organisations en fonctionnement en Seine-et-Marne fin 2015 (dont 5 qui affichent complet…).

Les AMAP, ou Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne, sont nées, en 2001 en France, d’une prise de conscience citoyenne face à la situation de crise importante dans les domaines de l’agriculture et de l’alimentation.

Trouvez celle qui est la plus prêt de chez vous ou venez découvrir toutes les bonnes nouvelles du réseau amap Ile-de-France sur leur site.
Autour des boucles de la Marne, en voici quelques unes :

Atout bout de champs
Salle Marc Guilbeau (mairie d’Othis) 4 av. Gérard de Nerval – 77280 Othis
Jour de partage : Vendredi 18h-19h45
Site web

Le panier de Dam’ Goele
SALLE LCR – avenue de l’Europe – 77230 Dammartin-en-Goële
Jour de partage : Jeudi 18h30-20h
lepanierdedamgoele@hotmail.fr

De Part et d’Autre du Canal Mitry Villeparisis
Salle Wissol – Chemin des PetitsMarais
77270 Villeparisis
Site web

Les pot’iront
Mairie de Claye Souilly – 1 allée André Benoist – 77410 Claye-Souilly
Jour de partage : Jeudi 18h-20h
Contact : Frédérick Pryka – Tel : 0661932012
amap.les.pot.iront@gmail.com

La clé du Sol
1- Mairie de Carnetin – 32 rue Albert Mattar – 77400 Carnetin
Jour de partage : Mercredi 19h-20h
Contact : Daniel Enselme
Tel : 0685667511
amapmg@free.fr
2 – Parking macheret (derrière le commissariat) rue Macheret – 77400 Lagny-sur-Marne
Jour de partage : Mercredi 19h-20h
Contact : Daniel Enselme – Tel : 0685667511
amapmg@free.fr
3 – Ancienne laiterie
Parc de Rentilly – 77600 Bussy St Martin
Jour de partage : Mercredi 18h30-19h30
Contact : Daniel Enselme – Tel : 0685667511
amapmg@free.fr

Consomm’acteurs du Pays de Meaux
MJC de Meaux – 14, av Clemenceau – 77100 Meaux
Jour de partage : Vendredi 18h30-19h30
Contact : Eric Politi
consommacteursmeaux@hotmail.fr

Les Paniers de Boutigny
6 rue La Fontaine – 77470 Boutigny
Jour de partage : Vendredi 18h15-19h30
Contact : Isabelle SAULNIER – Tel : 06 80 83 31 48
lespaniersdeboutigny@gmail.com
Site web

Fraise et Ciboulette
Ancienne Argenterie Salle Agora – rue du Moulin – 77120 Mouroux
Jour de partage : Vendredi 18h-20h
Contact : Michel SAINT MARTIN – Tel : 0164207335 – 0607135109
fraise-et-ciboulette@laposte.net
site web

Le film “Kamikazes de Vaujours, les apprentis sorciers du nucléaire” sur France 3 le 14 novembre

By | Pays de maux
Film réalisé et écrit par Marc Planeilles pour dénoncer l’autorisation d’exploitation délivrée à Placoplâtre concernant un site contaminé par des décennies d’essais militaires atomiques, témoignant ainsi de la primauté de logique économique sur la santé des citoyens et de l’absence d’application du principe de précaution.

Première diffusion le samedi 14 novembre à 15h20 sur France 3 Paris Ile-de-France.

> Visionner la bande annonce du film.

Ouvert en 1955 à l’initiative du général de Gaulle, le Centre d’Etudes Atomiques de Vaujours a contribué activement à la création de la bombe atomique française. En 1997, Jacques Chirac ferme ce site situé à seulement 15 kilomètres de Paris. Aujourd’hui à l’abandon, le lieu se trouve confronté à de nombreuses pollutions chimiques et radioactives. Malgré ces inquiétudes environnementales, la société Placoplatre envisage d’ouvrir une carrière à ciel ouvert pour exploiter le gypse, risquant de remettre en suspension des particules nocives.
Comment, à l’époque, l’Etat et les responsables scientifiques du site, appelés « Kamikazes de Vaujours », ont-ils pu envisager d’expérimenter les effets de la bombe atomique aussi près de Paris ?
Et comment, encore aujourd’hui, peut-on envisager l’exploitation de ce site à haut risque sanitaire.

Voir un  reportage complet produit par Actu-environnement, réalisé par Marie Jo Sader. Read More

Banksy à Gaza

By | Culture, Street art

Le graffeur anglais Banksy, s’est rendu à Gaza, sept mois après l’opération militaire israélienne, en juillet et en août 2014, qui a fait plus de deux mille morts, pour tenter d’attirer le regard sur la destruction de la ville.
« Un chaton, mais pourquoi ? Qu’est-ce que ça signifie ? » lui demande ainsi un vieil homme.  « Je voulais mettre en lumière la destruction de Gaza en publiant des photos sur mon site. Mais sur Internet, les gens ne regardent que les images de chatons », lui répond l’artiste.
Force est de reconnaître que le défi que s’était lancé Banksy est gagné. En quelques heures, l’un des street artists les plus en vue aujourd’hui a réussi à transporter le public dans ce territoire en ruines avec trois nouvelles œuvres.

Extraits d’un blog du Monde

Visiter le site de Banksy

Casino mondial : La BCE joue son «Juncker»

By | Europe, Tapage 31
Emmanuel Le Chypre précise sa pensée, sur BFM business…

Emmanuel Le Chypre précise sa pensée, sur BFM business…

Les lignes bougent en Europe.  Alors que les économistes découvrent avec stupeur les dégâts de la rigueur et que la Banque Centrale Européenne relâche soudainement les cordons de la bourse, la Grèce installe  au pouvoir une alternative politique bien décidée à ne plus courber l’échine. L’Espagne avance à grand pas et le Portugal frémit déjà….

La faute aux «PIGS»
Depuis 2009, la lecture de la situation économico-politique en Europe semblait limpide : les pays du Sud de l’Europe laissaient filer leurs déficits publics, assurés qu’ils trouveraient toujours de quoi se financer auprès de leurs partenaires de la zone euro. En d’autres termes, ils se la coulaient douce et vivaient aux crochets des pays besogneux.  C’était à cause d’eux si l’Europe ne parvenait pas à être compétitive et donc à s’imposer sur la scène économique mondiale. Il était donc normal ET moral de leur imposer une cure d’austérité et des réformes structurelles en contrepartie des prêts colossaux (mais rémunérateurs…) accordés. L’État et son impuissance à prélever l’impôt (là où il était…) allié à sa fâcheuse tendance à proposer trop de service à sa population était bien la cause de tous les maux. Le même discours nous était resservi au sujet du Portugal puis de l’Espagne… même en France, la chasse aux sorcières fonctionnaires reprenait de plus belle. Tous ces PIGS (Portugal, Irlande, Grèce, Spain) incapables de gérer correctement la boutique, obligés d’emprunter sans cesse pour renflouer les caisses de l’État étaient responsables de l’enfoncement de l’ancien continent. Read More

Bouquins : Une imposture

By | Bouquins, Culture, Tapage 31

Juan Manuel De Prada est né en 1970 à Baracaldo en Biscaye. Son premier livre « Cons » sort en 1995 ; prix Ojo Critico de Narrativa pour « Les masques du héros », prix Planeta pour « La Tempête », prix national de littérature en 2004 et prix Biblioteca Breve en 2010 pour « Le septième voile ».

Ce roman met en scène un bandit madrilène qui, pour échapper à la justice s’engage en 1942 dans la tristement célèbre « Division Azul » qui combattra sur le front russe. La Division Azul, (ou 250ème division d’infanterie de la Wehrmacht) était un corps de volontaires espagnols (et quelques Portugais) crée en juin 1941 par le Général Franco et mis à la disposition de l’Allemagne nazie pour combattre sur le front de l’est. Appelée Division Azul (bleue) en raison de la couleur de la chemise que des phalangistes refusèrent d’abandonner lorsqu’on leur fournit les uniformes de la Wehrmacht. La construction du roman se situant entre 1942 et 1960, entraîne le lecteur dans une aventure époustouflante où les personnages en quête du bien et de l’amour, sont prisonniers de leur inconsistance. Leur faiblesse les dépasse et ils deviennent incapables de se soustraire à la mécanique du mal et de la trahison. Juan Manuel De Prada est souvent associé au meilleur de Dickens et de Dostoïevski, pour ma part je trouve en effet ce rapprochement très juste si ce n’est que JM De Prada est résolument moderne et ne laisse généralement pas de « longueurs » dans ses romans. Les masques du héros, La tempête  et le Septième voile sont tous aussi réussis qu’Une imposture. Bonne lecture.

> Une Imposture, de Juan Manuel De Prada  (Seuil avril 2014, 509 pages, 23,50 €) Traduit de l’espagnol par Gabriel Iaculli.

Rentilly : beaucoup plus qu’un parc !

By | Culture, Tapage 31
dessin_Paul_tapageUn espace naturel immense qui mélange les deux styles de parcs, à l’anglaise et à la française, un château irréel paré de verre, une orangerie littéraire, des résidences d’artistes et en plus, des spectacles magiques tout l’été… c’est tout ça le Parc culturel de Rentilly… alors venez-y vite avec vos petits !

Dans l’ensemble des spectacles proposés cette saison par le Parc Culturel de Rentilly, (consulter le programme complet sur leur site) voici la sélection spécialement réservée aux enfants :

Plouf !

A partir de 3 ans. – Adapté de l’album éponyme de Philippe Corentin, Plouf ! est un spectacle comme vous n’en avez jamais vu ! Mené tambour battant par des aventuriers un peu particuliers, un loup-scie, un cochon quality-électrique, des lapins-pinces et une samba-grenouille. Un univers drôle et décalé pour ce spectacle fait de bric et de broc, avec des marionnettes insolites et très réussies.
Mercredi 18 mars – Espace des arts vivants à 16h – Durée : 35 min Read More

L’hôpital de Lagny rhabillé

By | Culture, Tapage 32

STREET ART - SAINT JEAN Cadre : We art urban - Festival Hoptimum Lieu : H™pital Saint Jean Ville : Lagny sur Marne le 17/05/2015

Le festival Hoptimum, organisé par le Département, Act-Art et Marne et Gondoire,  a invité le public les 16 et 17 mai derniers à découvrir les fresques peintes par des graffeurs, depuis début avril, sur les façades du principal bâtiment de l’ancien hopital de Lagny-sur-Marne. Cet édifice sera démoli en prélude à la reconversion du site Saint-Jean. L’occasion était belle d’offrir ce bâtiment à l’expression picturale de rue en laissant des artistes donner libre cours à leur talent et leur créativité.

Des graffeurs de tous poils ont été invités à investir le site, et pas des novices !! : Inti, Sego, ambassadeurs des arts muraux au Chili et au Mexique, Delta, pionnier du graffiti européen, Remi Rough (UK) et Lx One d’AOC, 9ème Concept, Grems, The Blind, Niark, Treize Bis, Surfil, Gilbert, Myre, Juan, Legz, et de nombreux autres.

Voir toute l’histoire sur :

le site de Marne-et-Gondoire

Liquidation de l’imprimerie de Claye-Souilly : surtout, Fecomme si de rien n’était !

By | Pays de maux

TAP30_FecommeL’univers impitoyable de la communication serait-il, une fois encore, au coeur de conflit d’intérêts et de bigmagouilles politico-financières ? La liquidation toute récente de l’imprimerie Fecomme, «sauvée» il y a trois ans par un montage financier qui implique la ville de Claye à hauteur de 50%, soulève plus d’un problème…

L’histoire de l’Imprimerie Fecomme de Claye-Souilly remonte aux années 70 à Villeparisis mais devient fructueuse à partir de 1982 puisqu’une rotative huit pages vient apporter un souffle nouveau à la petite entreprise familiale. Read More

Le communautarisme est-il soluble dans l’École ?

By | France, Tapage 31
TAP31_LeCommunautarisme_wDénoncé, interrogé, caressé dans le sens du poil…comme d’autres termes à la mode, le « concept » de communautarisme, s’il est fort invoqué, n’a que rarement la joie d’être défini avec clarté. Et c’est bien dommage, car se faisant il garde une ambiguïté initiale qui finit par se révéler dangereuse lorsque des journalistes et des politiques l’utilisent en le chargeant de mystères et de tous les maux !

Aussi faut-il savoir de quoi il est question. Et premier constat, la notion de communautarisme semble avoir une géographie sociale spécifique. En effet, à part quelques sociologues comme les Pinçon-Charlot, qui daignent parler de communautarisme lorsqu’il s’agit de décrire les us et coutumes qui, d’Auteuil à la villa Montmorency, en passant par le VIIIe, agrémentent la vie de nos richissimes élites ? La trilogie : École privée hyper select-vacances en yacht – revenu mensuel à 5 (voir 6) chiffres est une réalité aussi constituante d’un communautarisme réel que celle qui rime avec école – REP + shit à tous les étages – RMI… Pourtant, force est de constater que l’utilisation « traditionnelle » du mot ne concerne que la seconde.

À croire que le « communautarisme » se comporte comme une maladie latente qui ne se révèle que dans des conditions sociales, culturelles et financières spécifiques… qu’on appelle plus communément la pauvreté. Pourtant, lorsqu’on compare froidement l’enclavement géographique, l’existence de codes vestimentaires spécifiques, l’endogamie subie ou choisie, les comportements stéréotypés des deux communautarismes ci-dessus décrits, on pourrait trouver bien des points communs sujets à la caricature… à une différence notable : un groupe représente le pouvoir, l’autre est censé l’effrayer. C’est évidemment sur ce dernier que les feux des projecteurs se focalisent laissant loisir aux privilégiés de jouir voluptueusement du luxe dans lequel ils batifolent. Read More

Mon Copé va craquer

By | Pays de maux, Tapage 31

zelium_n12_une

Déjà tout petit, à l’école, c’était lui le premier. Plus tard à l’ENA, c’était encore lui le premier, ensuite à l’UMP, ça a été lui le premier (bon c’est vrai, ça n’a pas duré et on a retrouvé une antisèche dans sa trousse…), à la télé ça a toujours été lui le premier, sur un divan, c’était lui le premier à oser avouer qu’on lui piquait son pain au chocolat, aux Musik’elles c’était lui le premier confident de Véronique Sanson… et enfin, à la mairie de Meaux  c’est lui le premier maire à se faire fouiller les tiroirs de son bureau par des enquêteurs de police…  Beau palmarès !

C’est le genre de type bâti pour les défis, comme celui de faire filmer sa mise en retrait de la vie médiatique ! Plutôt Fortiche ! jugez plutôt : «Il a entamé un tour de France loin des projecteurs. Nous l’avons suivi pendant trois mois». n’hésite pas à confier le commentaire du documentaire de 40 minutes réalisé par France 2, consacré à… son absence…

Encore plus fort, le 11 février, JFC inaugure « La troisième nuit de la déprime » avec le visage déconfit du gars qui va craquer…

On vous avait prévenu, y a des gens comme ça qui n’ont peur de rien !

Merci à Zélium pour sa Une !

La BCE joue son «Juncker»

By | Tapage 31
austerite_w

Emmanuel Le Chypre passe à table

Les lignes bougent en Europe.  Alors que les économistes découvrent avec stupeur les dégâts de la rigueur et que la Banque Centrale Européenne relâche soudainement les cordons de la bourse, la Grèce installe au pouvoir une alternative politique bien décidée à ne plus courber l’échine. L’Espagne avance à grand pas et le Portugal frémit déjà….

La faute aux «PIGS»
Depuis 2009, la lecture de la situation économico-politique en Europe semblait limpide : les pays du Sud de l’Europe laissaient filer leurs déficits publics, assurés qu’ils trouveraient toujours de quoi se financer auprès de leurs partenaires de la zone euro. En d’autres termes, ils se la coulaient douce et vivaient aux crochets des pays besogneux.  C’était à cause d’eux si l’Europe ne parvenait pas à être compétitive et donc à s’imposer sur la scène économique mondiale. Il était donc normal ET moral de leur imposer une cure d’austérité et des réformes structurelles en contrepartie des prêts colossaux (mais rémunérateurs…) accordés. L’État et son impuissance à prélever l’impôt (là où il était…) allié à sa fâcheuse tendance à proposer trop de service à sa population était bien la cause de tous les maux. Le même discours nous était resservi au sujet du Portugal puis de l’Espagne… même en France, la chasse aux sorcières fonctionnaires reprenait de plus belle. Tous ces PIGS (Portugal, Irlande, Grèce, Spain) incapables de gérer correctement la boutique, obligés d’emprunter sans cesse pour renflouer les caisses de l’État étaient responsables de l’enfoncement de l’ancien continent. Read More

Suivez-nous…