Le vaillant petit canard né sur les rives de la Marne

Tapage 42 est sorti !

By | Tapage 42 | No Comments

Vous pourrez lire ici une selection d’articles extraits de ce n°42, dans quelques semaines.
Si vous voulez recevoir chez vous tous les deux mois des infos biens fraiches et produites localement :  abonnez-vous ! (18€ pour 5 numéros)

En attendant, vous pouvez toujours venir jeter un coup d’œil à de nombreux articles du vaillant petit canard des rives de la Marne publié sur le site…
A très bientôt donc !

Grèce : dette et austérité

By | Europe, Tapage 41 | No Comments

Les prêts de l’Union Européenne accordés à la Grèce servent à rembourser les créancier et non au développement social et économique. La dette grecque est insoutenable depuis très longtemps. Elle atteint 180 % du PIB, soit deux fois la production annuelle de richesse nationale.

L’Eurogroupe soumet le peuple grec à une austérité inhumaine pour réaliser un excédent budgétaire (avant paiement de la dette et des frais financiers) de 1,5 % en 2016, les responsables politiques européens ont conditionné leur aide, pourtant prévue, de juillet prochain à un surplus budgétaire primaire de 3,5 % à partir de 2018 et ce pendant au moins vingt ans ! Read More

M.Tsipras devant l’ONU : qu’a-t-il représenté ?

By | Europe, Non classé | No Comments

par Dimitris Kazakis, économiste, secrétaire général de l’Epam (voir ci-dessous). (Traduit par Christina Komi de l’Epam)

« Alors que l’’île de Crète se révolte contre la décision du gouvernement de satisfaire l’exigence de l’Allemagne d’y transférer plus de 3.000 « réfugiés » expulsés d’Allemagne, M. Tsipras, devant l’ONU, a dépassé toute limite à propos de la question des réfugiés et des immigrés. Dans aucun de ses trois discours il n’a mentionné le besoin de d’application de la Convention Internationale de Genève ni des protocoles concomitants pour les réfugiés, bien que la Grèce les ait ratifiés. Pourquoi ? Parce que, tout simplement, ils ne sont respectés ni par la Grèce ni par l’Union Européenne –surtout dans ses relations avec la Turquie.

Read More

« Thirteen reasons why », la série sur le harcèlement scolaire qui fait parler d’elle

By | Tapage 41 | No Comments

Le moins que l’on puisse dire, c’est que « thirteen reasons why » (les 13 raisons), la nouvelle série du géant Netflix fait couler beaucoup d’encre en abordant de manière frontale le sujet du harcèlement scolaire. Un problème incontestablement d’actualité puisqu’en France la lutte contre le harcèlement scolaire a été récemment désignée comme sujet prioritaire par le ministère de l’éducation nationale. 

Read More

Le Tapage 41 est (enfin) sorti !

By | Non classé, Tapage 41

Vous pourrez lire ici une selection d’articles extraits de ce n°41, dans quelques semaines.
Si vous voulez recevoir chez vous tous les deux mois des infos biens fraiches et produites localement :  abonnez-vous ! (18€ pour 5 numéros)

En attendant, vous pouvez toujours venir jeter un coup d’œil à de nombreux articles du vaillant petit canard des rives de la Marne publié sur le site…
A très bientôt donc !

Place Henri IV/Meaux : la grogne monte…

By | Pays de maux, Tapage 40 | No Comments

Sept ans, un plan Marshal et 4 millions d’euros (9, selon le Collectif Place Henri IV) plus tard… toujours aucun avenir précis pour le centre urbain meldois.

Ça commence à coûter cher l’indécision et à lasser les habitants, surtout ceux qui s’attachent bêtement aux vieilles pierres… Car effectivement, la première pierre angulaire du sujet est la prison, qui date du Second Empire (1854-1857) et présente d’évidentes qualités architecturales et donc patrimoniales. Sa réhabilitation en espace dédié à la culture a été évoquée,  mais le musée de la Grande Guerre ayant vidé les caisses, la CAPM a dù y renoncer… La ville cherche désormais à la refourguer à un investisseur privé. Mais le temps n’arrangeant pas les vieilles bâtisses inoccupées, encore quelques années de tergiversations et la démolition sera inévitable.

En savoir plus :

> ancienne prison de Meaux avant reconversion (site de la région l’Ile-de-France)
> collectif place Henri IV

Illustration : merci au Collectif Place Henri IV

Suivez-nous…